« Pourquoi la photo » me direz vous ? Et je vous répondrai « et pourquoi pas ? »

Durant toute votre enfance on vous demande « Qu’est-ce que tu veux faire quand tu sera grande » et puis vers 7 ans vous comprenez que le monde est injuste, alors vous avez envie de changer le monde, et vous vous demander comment faire ? Et puis, avec l’école on va à la bibliothèque et là je découvre « National Géographic » ! Révélation ! Je me dis qu’avec la photo on peut raconter de belles et de moins belles histoires … Je ne m’ennuierai jamais dans cette profession, il y aura toujours quelque chose à voir et à apprendre ! Voilà ce que j’ai pensé vers 9 ans et que je pense toujours à 33 ans. A 18 ans,  je prends en pleine poire les injustices sociales et comprends que si je veux faire de ma passion mon métier il va falloir mangé de la vache enragée tous les matins !

Je me forme à la photo en alternance pendant quatre ans et attrape le virus du sac à dos à 23 ans bien décidée à faire du reportage jusqu’au jour où je comprends que je n’ai pas les tripes de photographier les côtés les plus obscures de la nature humaine … Alors, il faut trouver un plan B tout en gagnant sa vie, ça sera la photo sociale avec l’entreprise madiene http://www.madiene.com/ parce que apporter du bonheur aux autres avec de belles images c’est déjà un bon début pour changer le monde, non ? Ici, vous découvrez la face perso de mes travaux, pas de commande, pas d’impératifs, uniquement du ressenti, des séries qui arrivent au gré des expériences de vie et des pulsions créatives

Bonne visite,

 Marjo

marjorie hodiesne - photographe